Quartier des Curiosités

Des critiques cinématographiques et littéraires, des tests de jeux, de la musique, des nipponeries. Bref, un joli concentré de curiosités !


Cosmopolis : une adaptation réussie ?

Publié par Lys Sombreciel sur 27 Août 2015, 11:15am

Catégories : #Livres, #Cinéma

Cosmopolis : une adaptation réussie ?

Sans doute avez-vous déjà vu l'affiche du film Cosmopolis réalisé par David Cronenberg et sorti en 2012. On peut y voir un Robert Pattinson pensif, assis dans une limousine, derrière lui des émeutes font rage. Ce film est en fait une adaptation du roman du même nom de Don Delillo, un auteur conséquent de la littérature américaine au vu de ses multiples distinctions.

L'histoire se déroule à New York et se concentre sur le personnage d'Eric Packer, un homme d'affaires richissime pourtant très jeune encore. L'action se déroule sur une journée, Packer suit le cours de la bourse tout au long de l'histoire, et parcourt la ville dans sa limousine croisant d'autres protagonistes : collègues, médecin, sa femme ... Peu à peu le chaos semble s'installer dans la ville que Eric contemple avec une certaine fatalité.

Ce livre dégage une ambiance très singulière, il y a sans cesse une distance entre le lecteur et les protagonistes qu'il est difficile de cerner, Packer le premier. L'écriture de Delillo est très singulière, plutôt captivante et transmet une ambiance presque apocalyptique voilée de mystère. Bien que ce livre ne figure pas parmi mes préférés, force est de constater qu'il ne laisse pas indifférent et soulève des questions.

Cosmopolis : une adaptation réussie ?

Ainsi, une adaptation cinématographique pouvait paraître à première vue périlleuse, car l'univers décrit si précisément et d'une manière unique par Delillo semble impossible à retranscrire. Cela dit, cette histoire convient au type de réalisateur qu'est Cronenberg et sa façon de filmer s'avère totalement adaptée au contexte.

La première chose frappante en découvrant le film est l'exactitude mot pour mot des dialogues par rapport à ceux du livres. Certes, la plupart ont été supprimés mais Cronenberg ne garde que les éléments cruciaux pour cerner Packer et la ville qui l'entourne. Les conversations se déroulent toujours de façon étrange dans le livre et deviennent dérangeantes à l'écran. Cronenberg est doué pour mettre le spectateur mal à l'aise et c'est exactement ce dont Cosmopolis a besoin.

Côté image, la photagraphie irréprochable, la mise en scène et l'éclairage conviennent on ne peut mieux à l'image que je me faisais de la ville. En choisissant des lumières bleutées dans la nuit, on perçoit comme une aura mystique qui englobe la ville. L'obscurité dans la limousine est également un bon choix, les personnages s'y distinguent moins bien et cela contribue au décalage entre eux.

Cosmopolis : une adaptation réussie ?

Le bande-son là encore rejoint l'idée que l'on se fait du New York de Packer, sans être exceptionnelle elle est cohérente avec les autres choix de Cronenberg.

Le casting proposé est assez intéressant, Pattinson n'est pas un acteur d'exception mais ses expressions d'homme prétentieux et sûr de lui fonctionnent et il arrive à bien faire évoluer le personnage au fur à mesure de l'intrigue. On retrouve également deux visages français : Juliette Binoche et Mathieu Almaric. Leurs apparations sont finalement assez brèves mais convaincantes, notamment le rôle d'Almaric qui est assez surprenant.

Cronenberg fait le choix de suivre avec précision l'histoire de Delillo, en retirant les passages moins percutants (bien qu'on puisse reprocher l'absence de certains passages intéressants au détriment d'autres) et en gardant le texte original pour les conversations. Mais là où son adaptation fait mouche (aucun jeu de mots ici !), c'est bel et bien dans la retranscription du New York tel que Delillo l'imaginait. L'adaptation reste propre à Cronenberg, on reconnaît son style, mais c'est l'hommage que méritait Cosmopolis. Le film n'est pas un chef d'oeuvre mais a le mérite de proposer une vision du livre cohérente et quasi magnétique.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents